Something went wrong.

We've been notified of this error.

Need help? Check out our Help Centre.

Quand confiné rime avec créativité, les 10 pouces en l’air du mois de Mai

Je vous propose un nouveau rdv, tous les mois, je ferai une sélection en 10 clics,
de ce qui a marqué mon esprit sur le web, et qui a pu vous échapper. Un coup de
projecteur sur la créativité et l’humain. 2 thèmes qui me sont cher dans mon
métier de directrice artistique mais dans ma vie de tous les jours également !

Qui dit situation inédite, dit création inédite :


1. Réconfortante, la musique adoucit les mœurs et nous prend aux tripes !

Difficile de louper la multitude de live donné par les artistes musicaux sur la planète
entière ( M, Deluxe, Selah Sue, Benjamin Biolay, Lady Gaga, Elton John, Christine
and the Queen… ).

Depuis le début du confinement, on a pu se délecter de rdv bonheur offert par les
artistes sur les réseaux sociaux.

Un vrai élan du cœur. Les passionnés ne peuvent pas s’arrêter de créer sinon ils
se consument…

Un pouce en l’air, tout de même pour un moment d’anthologie, la prestation attrape
cœur du grand Thom Yorke, qui a achevée une chanson durant le confinement ! Je
vous laisse apprécier …


Vidéo de THOM YORKE / Chanson Plasticine
Figures


2. Que serait la vie sans humour ?

Le débat est relancé, peut-on rire de tout ?

Je crois que oui. L’humour a en tout cas permis de relativer sur la pandémie, de
dédramatiser, l’humour, nous apporte cette bonne dose de recul et de légèreté
sur la réalité.

Que serait la vie sans humour …

Zoom sur le dernier épisode de la web série à l’humour noir que nous a offert le
déjanté, Pierre Emmanuel Barré ! Pouce en l’air pour le complètement barré Barré.


Final de la web série déjantée de Pierre Emmanuel
Barré


3. Quand le cinéma devient une affaire de famille !

Cette histoire vous aura peut être échappée, mais triple pouce en l’air à Alexis
Delahaye
( cadreur / monteur de profession ) et ses fils, pour leur rdv
quotidien qui nous plonge dans des parodies de films cultes ( James Bond, Matrix,
Reservoir Dog, Le Grand bleu… )

Un vrai modèle de créativité et d’activités constructives pour les petits et
grands ( costume, décor, mise en scène, montage… ) C’est juste génial !


Alexis Delahaye / Cadreur - Monteur


4. Avancé masqué pas de limite à la créativité

Objet de tous les fantasmes, le masque, donne
lieu à un nouveau territoire d’expression.
L’artiste islandaise Ýrúrarí, adepte du tricot, nous offre des masques
spectaculaires, aussi repoussants, que beaux, une chose est sûre son approche artistique mérite un pouce en l’air !

Décidément l’Islande
terre de talents ( Björk, Sigur Ròs, Soley… )



5. Et la planète dans tout ça ?

Est ce que le coronavirus, nous rendra plus écolo ? La question est lancée…

Prise de conscience et devoir de mémoire, on ne peut pas continuer à faire comme si
nous étions les seuls à vivre sur cette terre, nous faisons parti d’un tout,
d’un écosystème, il faudra bien se l’avouer.

Pour parler un peu de lecture sur le sujet, on sort du web, pour la version papier (
Je fais ce que je veux d’abord ! )

Donc pouce en l’air pour le livre que j’ai découvert grâce à l’émission « La
grande librairie » et son écrivaine Emmanuelle Pouydebat, directrice du centre de recherche au CNRS et au Muséum
National d’Histoire Naturelle, spécialisée dans l’évolution des comportements
animaliers et en particulier des capacités de manipulation et d’utilisations
d’outils.

« Quand les animaux et les végétaux nous
inspirent. »
Tout un
poème …


6. Un grand homme s’en est allé …

Le mois de mai a connu de nombreuses pertes, notamment celle de Guy Bedos, le 28 mai dernier, alors
c’était l’occasion de faire un pouce en l’air à la carrière de cet homme
charismatique, cette grande gueule !

Cet artiste complet ! Si “beau, drôle, libre et
courageux” comme le dit si bien son fils Nicolas Bedos.

Je vous laisse découvrir 2 extraits de sketch
que j’ai choisi : « Bonne fête Paulette » et « Carton
Rose »



7. Dîner dans une serre en tête à tête, la bonne idée !

Se réinventer pour mieux d’adapter, la crise sanitaire donne
lieu à des installations des plus inédites, pour faire face à la situation du
COVID19, tout en conservant le plaisir d’être ensemble !

Le Golem restaurant à Amsterdam, à fait parlé de lui, pour
la mise en place de petites serres transparentes.
Romantique ou cocoon c’est la
bonne idée pouce en l’air !


8. On ne touche pas à la Carbonara ! 

La cuisine est et a été une vraie valeur refuge pendant le confinement de tous les pays, mais surtout on a pu constater un retour en
force des recettes traditionnelles. L’innovation culinaire qui stimule le
marché de la consommation, pointé du doigt avec légèreté dans cette vidéo.

Et l’italienne que je suis, ne peut que sourire face à ce
clip qui traite avec élégance et humour d’un sujet épineux : la vraie recette de la Carbonara ! Il y a des choses très
sérieuses dans la vie, les pâtes en font parties.



9. Mis sous
cloche, oui mais avec élégance !

Retourner au restaurant dès leur réouverture ! Comment rendre
l’expérience toujours aussi agréable ?

Le design au service du fonctionnel ( beau mais aussi intelligent
… )

Avec toutes les contraintes sanitaires, les designers rivalisent de
créativité et d’ingéniosité pour projeter une expérience nouvelle qui nous
fasse oublier les gestes barrières, sans rompre avec la convivialité et la
sécurité !

Voici la belle idée pouce en l’air du designer décorateur français Christophe Gernigon, le projet
Plex’Eat !

Photo © Christophe Gernigon Studio


10. On ne jette plus on
transforme !

Dans un contexte comme nous venons de connaître la question de la
sur-consommation se pose.

Consommer moins mais mieux pour une économie circulaire, ne pas
jeter systématiquement, réduire nos déchets en les transformant, tout est le
sujet de l’upcycling !
Plus qu’une tendance un vrai état d’esprit. Respect
de l’environnement, mais pas que aussi un bon moyen de se reconnecter avec
notre créativité. Prendre le temps de réfléchir à la nouvelle utilisation,
comment faire, faire travailler notre imagination ! Et puis faire renaître
différemment quelle satisfaction !

Petit tour d’horizon des upcycling pouces en l’air …



Une chose est sûre, le joli mois de mai 2020, fera longtemps parlé de lui, confiné,
puis déconfiné, on a appris à construire, déconstruire puis re-construire, à
penser autrement, à créer, créer de nos mains, faire les choses par envie, par
passion. Mieux se connaître soi-même.


Je fais parti de ceux qui pensent que créer dans la contrainte, nous rend encore
plus créatif et libre d’une certaine manière !

Alors quand créativité et contexte de crise s’associe, on sait maintenant que cela
fait des merveilles.


J’espère que ce voyage du mois de mai vous a plu, n’hésitez pas à me partager à votre
tour vos pouces en l’air.

Sinon, on se donne rdv pour la prochaine sélection du mois de Juin. Et pour d’autres lectures rafraîchissantes c’est par ici

En attendant, prenez
soin de vous …

Using Format